Le cannabis, ou encore appelé chanvre indien, est une plante connue pour son effet psychoactif et classée au même titre que les narcotiques, ce qui fait que toute utilisation ou vente de ce végétal, sous n’importe quelle forme est illégale et strictement interdite. Toutefois, on peut bien voir que dans certains pays, la vente de médicaments contenant du cannabis, ou plus précisément le cannabidiol, qui en est un composé, est autorisée, prescrite par les médecins et importée par les autorités.

Définition du CBD

Le cannabidiol est un cannabinoïde, présent dans la composition du chanvre indien, au même titre que le Tétrahydrocannabinol ou encore appelé THC. Une fois ces molécules extraites, elles seront destinées à des fins médicales ou agro-alimentaires. Le THC est un composant avec un effet stupéfiant, causant une addiction et une autodestruction de l’organisme, c’est pourquoi elle est interdite de consommation ou de commercialisation. Pour ce qui est du CBD, c’est une molécule qui a un effet plutôt apaisant, surnommé cannabis du bien-être, avec un effet thérapeutique vertueux, et utilisé pour soulager certaines symptomatologies de maladies graves, sans pour autant être addictif, s’il est utilisé à court terme.

Les bienfaits du CBD

Depuis mars 2012, le gouvernement français a autorisé l’importation et l’utilisation de la molécule CBD dans le traitement et le soulagement des symptômes de maladies graves. On peut le trouver sur le marché sous forme de capsules, d’huile essentielle ou de poudre, mais vendu sur ordonnance seulement. Ayant une multitude de vertus thérapeutiques, le CBD est utilisé pour :

  • Apaiser l’anxiété, le stress et les troubles compulsifs ;
  • Apaiser les symptômes dus à la chimiothérapie : manque d’appétit, vomissement, nausées, etc. ;
  • Calmer les symptômes de certaines neuropathies et maladies dégénératives : épilepsie, parkinson, alzheimer.

Il existe d’autres bienfaits du CBD, par exemple, il a un effet anti-inflammatoire important, utilisé pour les crises poussées de rhumatisme, et a également des vertus dermiques importantes, car il a tendance à faire briller la peau et éblouir le teint, s’il est appliqué en crème.

Les effets secondaires du CBD

Comme tout remède ou médicament, le CBD aurait des effets indésirables agissant sur l’organisme, surtout si celui-ci est utilisé à long terme, on citera :

  • La somnolence et une fatigue chronique ;
  • Une sécheresse buccale ;
  • Diarrhée et perte de poids ;
  • Troubles hépatiques.

Le CBD, une molécule légale

Consommé en huile, en crème ou en gélule, le CBD est un produit pharmaceutique et agroalimentaire libre de ventre sur le territoire français, comme dans beaucoup d’autres pays européens. Toutefois, cette légalité dont jouit cette molécule, dont l’origine reste interdite, doit remplir quelques critères importants avant d’être commercialisée sur les marchés. Parmi ces conditions, on a, tout d’abord, le fait qu’il existe plusieurs espèces de cannabis, donc la variété importée ou cultivée doit faire partie de la liste des espèces autorisées. Ensuite, il faut savoir que pour obtenir une résine de CBD, il faudrait éviter d’utiliser les fleurs de la plante, mais plutôt les graines ou les feuilles. Enfin, l’extrait final de cannabis doit contenir un taux moindre à 0.2 % en THC, sinon l’effet psychoactif risque d’être élevé.

CBD en chewing-gum, une idée originale

Consommer la CBD en tisane, dans une glace ou assaisonner un plat avec, n’est pas chose pratique, quand on doit absolument ingérer une dose et que l’on n’est pas chez soi. Pour y remédier, les spécialistes du domaine ont opté pour une solution très originale qui est de fabriquer du chewing-gum en CBD. Eh oui, même si vous êtes dehors, au bureau ou invité à une soirée, vous pourrez apaiser votre douleur ou votre anxiété, sans avoir à vous justifier.
Utilisé depuis des millénaires, le chanvre indien est reconnu pour ses nombreux emplois pour soulager toutes sortes de douleurs. Vendu et consommé sous plusieurs formes, le CBD est le centre d’attention de tous les chercheurs, qui voient en lui un autre pas vers la médecine révolutionnaire.

Ajouter un commentaire