Le CBD étant un acronyme du Cannabidiol, il se trouve être une substance active du cannabis, cette feuille dont la culture et l’exploitation reste interdite dans la plupart des pays du monde, à cause de ses effets psychoactifs et narcotiques. Cependant, une poignée d’autres pays encouragent l’utilisation du Cannabidiol dans le domaine médical, à cause des nombreuses vertus thérapeutiques que cette substance peut avoir, en termes de soulagement de douleurs intenses, et dans le traitement d’autres symptômes, encore.

Le cannabis thérapeutique, comment et pour qui ?

Classé au même titre que la morphine, le cannabis thérapeutique est prescrit par des médecins et délivré par des pharmaciens, de manière tout à fait légale et sécurisée, dans plus d’un pays à travers le monde. Depuis le mois de mars de cette année en cours, la France a décidé de se livrer à l’expérimentation de cette substance, de la catégorie des stupéfiants, sur un nombre total de trois mille patients souffrants de toutes sortes de pathologies graves ou en stade terminal. Dans la plupart des cas, il s’agit de maladies neurologiques, parmi lesquelles on cite :

  • Douleurs de désafférentation ;

  • Inflammations chroniques de certains membres ;

  • Épilepsie à un stade avancé ;

  • Douleurs dues à un stade avancé du cancer ;

  • Maladies neurologiques ;

  • Maladies auto-immunes ;

  • Pathologies psychiatriques sérieuses.

L’administration du CBD thérapeutique se fera sur une durée de deux années, de façon surveillée et en mettant les patients sous observation continue. Le programme comprend une vaporisation et une aspiration du cannabis sous forme de fleurs, d’huile ou de feuilles, et en aucun cas à fumer. L’entreprise de cette initiative, dans l’application de ce protocole, n’a pas été prise à la légère. En effet, un comité composé de treize experts dans ce domaine, a été disposé pour mettre au point un suivi très détaillé et un contrôle rapproché, ce qui permettra d’ajuster ou d’arrêter l’administration du CBD, si nécessaire, et de récolter les données requises pour compléter l’étude.

Le cannabidiol thérapeutique

Au Canada, aux Etats Unis, en Angleterre et en France à présent, le cannabis thérapeutique aurait fait son effet et serait utilisé pour soulager la symptomatologie de plusieurs patients dans un cadre légal et médical. Le cannabidiol étant un principal composant actif du cannabis ou un cannabinoïde, il aurait des vertus magiques vis-à-vis du soulagement des douleurs intenses et assurerait un bien-être aux patients, ce qu’il lui a dû le nom du cannabis-bien-être, sans pour autant avoir un effet addictif. Cette substance reste au centre d’attention de tous les scientifiques qui cherchent à tirer un maximum d’avantages de cette plante.

Effets secondaires et contre-indications du CBD

À l’instar des sédatifs et des anxiolytiques, le cannabidole offrirait aux patients une sorte de bien-être et de soulagement, même dans le cas des douleurs les plus aiguës, en renforçant le système immunitaire et éliminant toute sorte d’angoisse ou de malaises, causés par des maladies graves. Toutefois, un bon nombre d’effets secondaires dérivent de ce composant du cannabis, tels que : la dépendance, la somnolence, les troubles d’humeur, les troubles cardiaques et digestifs, les problèmes cutanés, etc. Pour la partie contre-indications, toute personne souffrant de problèmes cardiaques ou d’une allergie au pollen, doit éviter l’utilisation du CBD. Sans omettre de mentionner que l’emploi de cette substance, par une femme enceinte ou qui allaite, est tout à fait déconseillé. Pour le reste, il faudrait se confier au médecin en charge.

À ne pas confondre CBD et THC

Le cannabidiol est une molécule présente dans le cannabis, tout comme le tétrahydrocannabinol. Toutefois, ces deux composantes n’ont pas le même effet et ne se sont pas perçues de la même façon. L’usage du THC n’est pas autorisé, même dans un intérêt médical, à cause de l’effet narcotique intense et la forte dépendance qu’il génère dans l’organisme du consommateur. Donc, il est strictement interdit et il n’est pas mis en vente sur le marché.

Le cannabis, ou le chanvre indien, une plante dont la réputation n’est pleine que de préjugés, qu’à cause de son effet psychotrope et du fait qu’elle soit interdite du marché. Cependant, la médecine a été plus clémente et a su voir en cette plante une lueur de soulagement, qui aurait un effet immédiat sur les douleurs les plus intenses. En Europe comme en Amérique, ses vertus sont reconnues, et les médicaments à base de cannabidiol commencent à être souscrits et vendus.

Ajouter un commentaire