Depuis quelques années, le cannabinoïde est vendu légalement en France. Et pour le grand plaisir de ses consommateurs, il existe maintenant même des boutiques physiques où ils peuvent s’en procurer, d’autant plus que le CBD est présent sur le marché sous plusieurs formes. Parmi elles, l’e-liquide inséré dans des vapoteuses. Cet article a pour but la détermination des particularités du e-Liquide CBD.

L’e-liquide, c’est quoi ?

L’e-liquide a fait ses premières apparitions avec la venue des cigarettes électroniques, il est aussi appelé liquide de vapoteur.

Le vapoteur sert à chauffer les composants du e-liquide, jusqu’à ce qu’il se mette à se vaporiser. Notez qu’il est vendu dans des flacons, et est fait essentiellement de :

  • Propylène glycol ;
  • Glycérine végétale ;
  • Arôme alimentaire ;
  • Nicotine.

Qu’est-ce que le CBD ?

C’est un cannabinoïde qui est de plus en plus utilisé par les médecins afin de remplacer le THC. Contrairement à ce dernier, le CBD ne cause pas d’effets secondaires néfastes. Néanmoins, il agit positivement sur la santé et lutte contre certaines pathologies comme les insomnies, la relaxation, etc.

Le CBD est vendu au niveau des boutiques physiques et en ligne, où il est proposé sous formes de boissons, de tisane, de fleur, en e-liquide, etc.

Les constituants du e-liquide CBD

L’e-liquide CBD n’est pas tellement différent du e-liquide de base. Les deux éléments principaux de ce dernier sont :

  • La glycérine végétale ;
  • Le propylène glycol.

Il contient généralement des arômes afin de bien le savourer lors de la vaporisation. Le composant permettant l’émanation importante de vapeur est cette glycérine, qui permet de modifier la texture des e-liquides en un liquide glutineux et sucré.

Afin qu’il ne devienne pas trop gélatineux, du propylène glycol y est ajouté. Il a aussi comme fonction de renforcer la contracture lorsqu’il passe par la gorge. Les arômes sont divers et variés, et peuvent avoir un goût de menthe, de vanille, de chocolat ou encore de tabac. Il est aussi possible de le prendre sans arômes afin d’apprécier le goût véritable du cannabinoïde.

Ce e-liquide est proposé en plusieurs quantités, selon la dose que vous voulez administrer à votre organisme. Les quantités sont réparties en quatre catégories, et comptabilisées sous forme de milligramme par fiole.

Pour les plus coriaces, un dosage de plus de 600 milligrammes est disponible, qui est appelé booster, mais il est interdit de le vapoter seul.

Pour une quantité moins importante, il existe des e-Liquide de 300 milligrammes et plus. Ce dosage est fait pour les consommateurs ayant fréquemment eu recours à cette substance. Afin d’éviter les effets secondaires ou indésirables durant la journée (comme la fatigue), il est conseillé d’adopter un dosage de 100 à 300 milligrammes.

Et pour les novices, il est conseillé de débuter l’expérience avec le dosage le plus réduit, à savoir 30 à 100 milligrammes, afin que votre corps ait le temps de s’adapter. Ensuite, vous pourrez lui administrer une plus grande quantité si cela est nécessaire.

Comment vapoter du CBD ?

C’est très simple, la cigarette électronique la plus basique fera très bien l’affaire. Vous devez juste incorporer l’e-liquide dans le réservoir et l’allumer.

Un moment après, l’appareil commence à chauffer, et grâce à une résistance qui y est incorporée, le processus de vaporisation va débuter. Il faut tout de même faire très attention à ce produit dérivé du CBD, puisque ça ne fait pas longtemps que ces e-liquides sont apparus. Notre expérience et nos connaissances dans ce domaine sont limitées.

De ce fait, il est conseillé de s’assurer auprès de votre médecin, que vous ne courrez aucun risque. Car il faut le savoir, le CBD est déconseillé chez quelques personnes ayant des maladies, telles que le glaucome, la schizophrénie, etc.

Et avant de consommer tout l’e-liquide de CBD, il faut s’assurer qu’il répond aux standards fixés par l’Union européenne, à savoir son dosage en THC qui ne doit pas dépasser les 0.2%.

Ajouter un commentaire