Il est fréquent de nos jours d’utiliser certaines substances pour lutter contre des maladies. Malgré leurs bienfaits, ces substances ont des impacts négatifs sur la santé des consommateurs. Cet article nous dit tout sur les risques liés au CBD.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est une molécule qui fait partie de la famille des cannabinoïdes. Il est présent dans le chanvre communément appelé cannabis. Cette plante contient aussi une molécule très connue, le THC. Il faut noter que le CBD, contrairement au THC, ne produit pas d’effets psychotropes et hallucinogènes sur le corps humain. Cette caractéristique du cannabidiol a permis la production et surtout la commercialisation d’une autre variété de la plante de cannabis. Elle est appelée : cannabis légal. Elle est plus riche en CBD.

Grâce à sa capacité à lutter contre les douleurs musculaires et neuropathiques, le cannabidiol est utilisé dans le traitement de plusieurs maladies. Parmi tant d’autres, on peut citer les douleurs chroniques, les inflammations, les crises d’angoisse, la schizophrénie, les maladies cardiovasculaires, le diabète, le cancer, l’alcoolisme, l’épilepsie, l’arthrose rhumatoïde.

Mode de consommation du CBD ?

Le CBD est un complément alimentaire. Malgré ses vertus, il ne peut pas être considéré comme un médicament. Il est commercialisé sous plusieurs formes. Les produits qui en découlent sont disponibles dans les boutiques spécialisées.

  • L’huile de CBD. La molécule est extraite puis incorporée à une huile pour son utilisation. On peut utiliser l’huile de coco, l’huile d’olive ou encore l’huile de chanvre.
  • Les fleurs séchées. Il s’agit des fleurs du cannabis légal. On les utilise en infusions ou dans les cigarettes.
  • Les cristaux de CBD. Ce sont des concentrés de molécules, présentées sous forme cristalline.
  • Les e-liquides. Ils servent à produire de la vapeur. On incorpore les molécules de CBD dans ce composé. Ils sont utilisés par les cigarettes électroniques.
  • Les bières au CBD. On ajoute la molécule lors de la fabrication de la bière.
  • Les chewing-gums. Ils sont faits à base de CBD et peuvent être ingérés partout.
  • Les capsules. Elles ressemblent à des gélules et sont faciles à avaler.
  • Les produits cosmétiques. Les propriétés génératrices du CBD sont exploitées grâce à ce mode de consommation.
  • La cigarette. Il s’agit de la forme la plus répandue. Elle contient les fleurs de chanvre riches en CBD.

Les risques du CBD

Malgré tous les bienfaits liés à l’utilisation du CBD, vous allez découvrir les risques à fumer du CBD. Il est d’ailleurs recommandé de consulter un médecin avant de l’utiliser.

  • Consommé sous forme de cigarettes, le cannabidiol agit sur le corps comme tout autre produit du genre. Il peut être à la base de maladies oncologiques et respiratoires.
  • Il peut également interférer avec beaucoup d’autres produits.
  • Des effets secondaires comme la diarrhée, les vomissements, la fatigue et la somnolence peuvent apparaitre.
  • Le CBD a des effets psychoactifs. Il agit sur le système nerveux central et modifie la perception, l’humeur, les sensations, la motricité.
  • Il provoque la sécheresse buccale et la nausée.
  • Des vertiges et étourdissements sont parfois observés. Ils sont causés par la chute de la pression artérielle.
  • Le CBD provoque des sensations d’inconfort dans l’estomac, des troubles digestifs
  • Des migraines et diminutions de l’appétit sont observées.

Le CBD peut provoquer des crises cardiaques.

Ajouter un commentaire