Avez-vous de vagues notions sur les produits CBD ? Vous voulez vous en procurer, mais vous n’êtes pas sûr de sa légalité ? Vous vous demandez ce que dit la loi française sur sa culture ? Ne cherchez pas plus loin, car vous êtes au bon endroit. Si vous envisagez d’investir dans la culture de CBD, et que vous voulez mieux vous renseigner sur la légalité de ce projet. Cet article va venir disperser vos doutes et répondre à toutes les questions que vous vous posez.

Cultiver du CBD en France, est-il légal ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais le CBD est une fleur qui est dérivée du cannabis. En France, il est strictement interdit de cultiver des fleurs de cannabis pour en tirer des produits de CBD. Cette interdiction n’est pas anodine puisque le cannabis et la marijuana sont des substances très contrôlées grâce à leurs effets proactifs, qui auraient des effets sur vos humeurs et vos comportements, mais dans le cas où vous décideriez d’extraire la substance CBD à partir des feuilles ou des fleurs de chanvre, ceci reste tout à fait légal et n’est pas interdit par la loi.

La culture de CBD est un secteur qui est très réglementé par le gouvernement français, et en effet, ces derniers travaillent étroitement avec des agriculteurs pour s’assurer régulièrement que les pratiques appliquées sont bien conformes.

Malgré le fait que la culture du cannabis soit prohibée en France, ceci n’enlève rien au fait que le climat de ce pays s’adapte parfaitement pour en créer, et même de la très haute gamme, notamment au sud de la France.

Qui peut cultiver du CBD en France ?

Les fleurs CBD qui proviennent de chanvre peuvent être produites par trois techniques différentes :

  • Culture indoor ;
  • Culture outdoor ;
  • Culture sous serre.

Le CBD qui est permis de cultiver en France est le CBD qui provient des plantes de cannabis de la famille de Sativa L ou plus communément appelé le chanvre. Cette plante est considérée comme un végétal monoïque ou dioïque (ce qui veut dire que ce sont des plantes qui peuvent être mâles ou femelles).

Le cannabidiol, pour la version plus courte le CBD, n’est pas classé dans la catégorie des stupéfiants. Ce qui fait qu’il est considéré comme légalement consommable en France, mais pour ce qui est de sa culture, elle présente une autre paire de manches, tout le monde ne peut pas cultiver du CBD de manière délibérée, car c’est un domaine assez difficile et c’est un secteur qui est très bien gardé en France.

Quelles sont les règles à respecter pour se lancer dans la culture de CBD en France ?

Selon le règlement français, et en accord avec l’ASME, il faudra suivre un certain nombre de règles pour pouvoir les contrôler, et éviter que les plantes cultivées ne dérivent pas vers le cannabis proprement dit. Il faudra donc :

  • Cultiver des plantes de chanvre qui font partie de la liste qui est établie par le ministère de la Santé ;
  • La commercialisation et l’utilisation industrielle de la sommité fleurie sont strictement interdits ;
  • L’extraction doit être uniquement à partir de la tige ;
  • La teneur de THC que doit contenir les produits tirés ne doit pas dépasser les 2 % ;
  • Toute publicité concernant les produits CBD est formellement interdite.

En effet, si vous êtes producteurs de CBD, vous n’aurez pas le droit de mettre en avant les bienfaits médicaux pour des buts commerciaux. Que ce soient leurs bienfaits thérapeutiques ou médicaux, toute publicité est strictement interdite.

Ajouter un commentaire